Toute l'actualité du Camping Car. Profilé, intégral, fourgon, capucine ou encore poids lourd, les camping-caristes n'auront bientot plus de secret avec Le Mag' d'Esprit Camping Car

Essai, Bürstner Lyseo TD 744, en mode salon arrière

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. Se sentir comme chez soi c’est bien mais la philosophie du camping car selon moi, c’est justement de se couper des habitudes aussi bien confort que télévisuel. L’aventure et les rencontres sur mon parcours sont pour moi essentiel. Pour moi aucun intérêt ce véhicule!

    • malheureusement (ou heureusement, c’est selon l’avis de chacun), se sentir bien chez soi, beaucoup de camping-caristes le réclament. Pour discuter souvent avec nombre d’entre eux, la majorité de mes discussions s’orientent ainsi, sur un besoin de retrouver beaucoup de confort comme à la maison. Le besoin d’avoir la télé, de l’espace, du confort, etc… ça ressort vraiment souvent. Est-ce bien ou mal ? Personnellement, je ne suis pas juge, j’estime juste qu’il faut être heureux dans son camping-car.

    • oui, ne t’en fais pas, j’ai bien noté 😉 je te livre juste ce que je constate dans mes discussions. 🙂

    • Esprit Camping Car Tu sais le confort comme à la maison; lorsque les camping cars arrivent sur une aire, la première chose qu’ils font avant de dire bonjour et de se mettre sur cales, c’est d’abord règler leurs paraboles. Le soir venu, ils sont généralement sourds, ils mettent le son assez fort pour que l’on puisse suivre l’émission en direct sans l’image. Imagines si ton voisin regarde une autre chaîne, c’est la cacophonie. C’est du vécu, voilà pourquoi j’aime aller ailleurs en “sauvage”. Mon intention d’acheter un petit fourgon camping car est de plus en plus présente dans ma tête pour me garer sur des parkings désertés par ces maisons comme à la maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *